Communauté Chrétienne Missionnaire

Monter dans la barque

Lors de cette histoire, bien connue, où Jésus et ses disciples prennent une barque pour traverser le lac, ce sont les conditions climatiques qui se dégradent qui vont servir de révélateur (Marc 4; 35-38).

Cette barque est un endroit instable pouvant même devenir périlleux si le temps se dégrade et c'est ce qui se produit. Alors pourquoi les disciples sont-ils monté dans cette barque? Ils étaient bien mieux sur la terre ferme. Et tout se joue effectivement sur cette opposition entre deux lieux bien caractérisés.

Si nous préférons la terre ferme, c'est parce qu'elle représente notre confort, une sécurité et même une certaine routine. Par opposition, la barque est moins confortable et c'est pratiquement un défi d'y entrer, car il faut trouver son équilibre même s'il n'y a pas de tempête, et y rester avec l'objectif d'atteindre l'autre rive.

C'est l'appel du Christ à le suivre qui amène des personnes comme toi et moi, à quitter la terre ferme pour monter sur cette barque et s'aventurer sur un lac inconnu. Se trouver dans cette barque n'est pas anodin, et c'est ma réponse à la voix du Seigneur. C'est bien une épreuve que l'on va passer et le Seigneur souhaite qu'on la réussisse et on la réussira plus sûrement et correctement si le Seigneur nous accompagne.

Ces défis de la vie, nous les avons tous, et le Seigneur souhaite que notre foi soit mise en action et notre vie soit fortifiée.
Les disciples ne sont pas repartis en arrière, et c’était déjà une victoire. Mais ils devaient aussi comprendre la nécessité de se trouver dans cette barque, d'être bien secoués, de devoir s'accrocher et de constater dans quel état ils allaient arriver sur l'autre rive.

C'est la même chose pour chacun d'entre nous. Notre regard doit rester fixé sur notre rédempteur et non sur la situation que nous vivons; c'est lui seul par grâce qui nous permet d'atteindre l'autre rive et de continuer notre chemin. De notre capacité à traverser, et à le faire bien, va dépendre notre capacité à mûrir dans la foi en attendant les prochaines épreuves, car une prochaine barque nous attend, et ça tangue encore.

Lecture de la Bible en 1 an, aujourd'hui :

2 Chroniques 1-3

Verset du jour

1 Pierre 1:18-19 : "sachant que ce n'est pas par des choses périssables, par de l'argent ou de l'or, que vous avez été rachetés de la vaine manière de vivre que vous aviez héritée de vos pères, mais par le sang précieux de Christ, comme d'un agneau sans défaut et sans tache,"

Copyright @2006-2015 Communauté Chrétienne Missionnaire (Version 2.6) - Tous droits réservés