Communauté Chrétienne Missionnaire

Message-2015-02 Le juge parfait PA 2007-07-10 016 x240

L’histoire que je vais vous raconter, c’est pour témoigner de la Gloire de l’Eternel, notre Dieu Tout Puissant, le Juge Parfait ! Quand nous traversons des épreuves, notre foi en Jésus-Christ est éprouvée (1.Pierre 1: 7) et permet de Le laisser agir, en toute liberté, selon sa volonté qui est parfaite.

Quelque temps après sa conversion à la foi chrétienne, ma mère avait commencé à s’attrister à cause d’une mauvaise nouvelle : l’appartement que mes parents avaient acheté allait leur être enlevé par une grande entreprise immobilière millionnaire, à cause d'une escroquerie. Néanmoins, elle prit une détermination: celle de s’attacher à Dieu et de se battre dans la prière et l’adoration de Dieu, au moyen de la Foi (Hébreux 11 : 1). Elle décida aussi de se rendre au Palais de la Justice de Lima. Un matin très tôt, arrivée aux alentours du Palais, elle s’assit sur un des bancs du jardin, en face du grand immeuble. Elle ignorait la façon dont elle devait se renseigner sur l’affaire judiciaire. Assise, calme, elle était en train de prier, en demandant le guide du Saint Esprit de Dieu. Elle lui dit alors : « Seigneur, je me sens comme ce poteau d’électricité, à mon côté, tout dénudé. Si tu t’es dépouillé de ta Gloire pour nous racheter (Philippiens 2 : 5-11) et si tu as vécu ainsi que tu l’as dit : “les renards ont des tanières, et les oiseaux du ciel ont des nids ; mais le fils de l’homme n’a pas un lieu où il puisse reposer sa tête” (Luc 9 :57), donc je me dépouille de l’appartement et de tout ce que tu m’as donné. Fais selon ta volonté, et que ta justice soit faite (Matthieu 6 :10, Psaumes 23 : 1-3). Si tu me redonnes l’appartement, amen ; mais si tu me l’enlèves, amen de même. Ce qui est important pour moi, c’est que là où tu auras décidé de m’amener, peut-être un lieu appauvri, lointain, même aux « Arenales de Lurin », je suis certaine que Tu seras avec moi. Là où Tu me permettras d’aller, j’y irai, car Tu seras avec moi à jamais ! (Mathieu 28 : 20b). Je n’ai à m’inquiéter de rien, et aucune chose à laquelle m'accrocher » (Philippiens 4 : 6, 7, Matthieu 11 :28-30, Matthieu 6 : 33). Après, elle traversa la rue pour arriver au Palais. Elle entra et elle demanda à une secrétaire de lui indiquer le lieu où elle pouvait se renseigner sur le « dossier » du « jugement contre l’achat de l’appartement ». Elle dit à ma mère : « entrez et puis, sortez! ». « Ah, comment ça?? » s’était-elle dit, elle-même, toute étonnée. Mais, elle obéit, entra et sortit. En fait, en sortant elle se trouva dans un autre lieu, où elle pouvait accéder à un autre endroit. Elle y remarqua un bureau. Mais, avant d’entrer, dans le couloir, elle rencontra un jeune homme barbu, le visage extraordinairement paisible, vêtu de kaki. Et soudain, elle lui dit : « Loué soit le Seigneur que je vous rencontre ! Gloire à Dieu ! Dites-moi, s’il vous plaît, ce que je dois demander à l’égard d’une affaire judiciaire contre ma famille ! » L'homme lui répondit : « Allez, continuez à faire confiance à Dieu! Il a l’affaire entre ses mains. » Puis, ma mère, très encouragée, le remercia vivement, et lui demanda à quelle église il assistait. Lui, il lui répondit : « Moi, je suis Pasteur ». Ils se sont dits au revoir, puis, ma mère entra et demanda des nouvelles sur l’avancement de l’affaire. On lui fit la réponse suivante : « madame, votre dossier est l’un des derniers mis en délibéré. Regardez, le vôtre se trouve en dessous de tous ces dossiers ! » lui a dit la secrétaire. Malgré cette réponse, elle repartit en paix. Soudain, elle voulut rencontrer encore une fois le jeune homme vêtu de kaki, et le chercha, afin de le remercier. Mais, elle ne le vit plus. Une semaine après, mon frère qui étudiait le « droit » à l’époque, est allé aussi se renseigner sur l’affaire. Après s’être renseigné, il appela tout de suite ma mère et l'informa de la délibération : « Ecoute, maman, nous avons gagné le procès contre les grands entrepreneurs millionnaires !!! » Ma mère dit alors : « Gloire à Dieu !!! Je dis à l’Eternel : Mon refuge et ma forteresse, mon Dieu en qui je me confie !!! (Psaumes 91 : 2). »

Enfin, une grande résolution que ma mère avait réaffirmée, c’était d’avoir donné sa vie pour servir notre Seigneur. En outre, après avoir réussi cette épreuve-là, elle lui redonna l’appartement concrètement, afin que l’Eglise compte sur un nouveau « Foyer en action » ou une « Cellule de maison » pour adorer et prier Dieu, méditer la Parole de Dieu et prêcher la bonne nouvelle. Là, nous servîmes Dieu, longtemps, jusqu’au départ de ma mère, il y a six ans, vers la « Maison de l’Eternel pour toujours ».

Gloire à Dieu !

Lecture de la Bible en 1 an, aujourd'hui :

1 Samuel 28-31

Verset du jour

Jacques 1:12 : "Heureux l'homme qui supporte patiemment la tentation; car, après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que le Seigneur a promise à ceux qui l'aiment."

Copyright @2006-2015 Communauté Chrétienne Missionnaire (Version 2.6) - Tous droits réservés