Communauté Chrétienne Missionnaire
23 bis rue du Maréchal Leclerc - 94410 Saint-Maurice

Message-2015-04 L'amour-convaincant VAC-2009-09-12  150 x240

Pendant la colonisation de l’Amérique, les conquérants arrivés de l’Europe envahirent des territoires et assujettirent les populations indigènes. Ces dernières effrayées par les armes, par l’épée et par la Bible, réagirent violemment. Cette image d'un affrontement violent resta dans leur mémoire longtemps, de sorte que quelques siècles après, les premières campagnes missionnaires en Amérique subirent le rejet des habitants originaires. Et hélas, cette peur effroyable resta longtemps ! En fait, surgirent des courants révolutionnaires autochtones indigènes, et même culturels, auprès d’intellectuels, engagés avec ces populations, lesquels refusèrent ce type de rapprochement-là. Pire encore, en portant la Bible, la Parole de Dieu fut utilisée pour ne chercher qu’à conquérir et à dominer ces peuples. Ces actes provenaient de la pensée orgueilleuse et intellectuelle de ceux qui cherchaient à s’imposer au lieu de prêcher le salut en Jésus-Christ (2 Corinthiens 10 :5) .

Réfléchissons maintenant à la réaction d’un intellectuel engagé avec les indigènes, dans l’histoire suivante qui date de quelques années : un “directeur d’études de cultures amérindiennes d’une grande institution scientifique de France” s’est levé de son siège violemment, après un entretien avec une étudiante de Master Recherche. Il constata que cette étudiante-là était chrétienne. Il lui avait dit la chose suivante : « Si j’avais su que vous êtiez chrétienne et pratiquante, je n’aurais jamais accepté de vous diriger dans vos recherches ». Et pourquoi ? Ce directeur avait demandé à l’étudiante si elle prêcherait l’Evangile aux indigènes. Elle lui avait répondu ainsi : « Je ferai la volonté de Dieu ». Il s'est donc mis en colère à cause de sa réponse. « Ce n’est pas vrai ! La conquête a manipulé la religion pour assujettir les indigènes ! Il y a tant de façons de faire du bien aux gens, au lieu de prêcher l’Evangile !! Moi, je suis athée !!! Néanmoins, je vais continuer à vous diriger dans ce Master, puisque je suis engagé. J’arrête après cela, » lui a-t-il dit, car il avait pensé continuer à la diriger dans le doctorat. Le directeur était très déçu et choqué !!! C’est pourquoi l’étudiante demanda le guide du Saint Esprit de Dieu, dans la prière et la méditation de la Parole. Elle s’était renseignée sur la situation des indigènes chrétiens en Amérique. Une situation avait fortement attiré son attention, celle de l’affrontement de deux parties de la population d’un même peuple indigène, au Chiapas, au Mexique. Là, on était témoin de la façon dont les non chrétiens harcelaient les chrétiens et leur faisaient du mal, en arrivant à les expatrier de leur propre village. Ceux qui s’accrochaient encore à leurs anciennes croyances, pleines d’idolâtrie, restèrent au village. Alors, pourquoi écris-je sur ce sujet? Simplement, pour dire que personne n’a convaincu personne de la puissante façon dont le Saint Esprit de Dieu convainc. Il est vrai aussi que l’Evangile bouleverse les cultures et les sociétés, mais avec des bénédictions ! Les intellectuels pensent qu’on manipule les pensées des populations indigènes, et que les prêcheurs convainquent les gens de se convertir au christianisme, au moyen de la prédication de la peur à l’enfer, etc. ! Certes, ce qui est vrai c’est que le Saint Esprit de Dieu agit pour convaincre le monde. Et convaincre de quoi? De pêché, de justice et de jugement (Jean 16 : 7-11), mais par le moyen de l’amour de Dieu en Jésus-Christ et la Foi en Lui (Jean 3 :16) ! En fait, les indigènes étaient en train de chercher Dieu, de tout leur cœur. C’est pourquoi ils réussirent à Le rencontrer et à se réconcilier avec notre Père Céleste. Touchés par l’amour incomparable de Dieu au moyen du sacrifice de son Fils aimé Jésus-Christ, ils prirent la décision d’accepter Jésus-Christ dans leurs cœurs, comme leur « Seigneur » et leur « Sauveur ». Enfin, un matin, le directeur est arrivé tout calme, il était prêt à écouter le « témoignage de l’étudiante » et à réfléchir à la conversion des indigènes à la foi chrétienne. Et l’histoire continue, pour glorifier Dieu. Le Saint Esprit de Dieu permit que l’étudiante réussisse le Master et qu’elle continue le doctorat, dirigée par un autre directeur d’une fameuse université européenne. Les portes ont été ouvertes par Dieu, lui-même, en l’ayant laissé agir selon sa volonté.

Il n’y a donc aucun argument humain qui puisse prévaloir vis-à-vis des pensées de Dieu et sa puissante action pour mener les hommes de tous horizons à la repentance et donc à la réconciliation avec le Père Eternel, au moyen de Jésus-Christ (Jean 14 :6). Enfin, maintenant, c’est le temps de la « grâce » que Dieu accorde aux hommes de toutes les nations, où Il s’approche des gens qui le cherchent de tout leur cœur (Jéremie 29 :13).

Lecture de la Bible en 1 an, aujourd'hui :

Jérémie 25-27

Verset du jour

Psaumes 119:89 : "A toujours, ô Eternel! Ta parole subsiste dans les cieux."

Copyright @2006-2017 Communauté Chrétienne Missionnaire (Version 2.6) - Tous droits réservés